Aussi le Polyéthylène (PE) que le Polypropylène (PP) sont deux matériels thermoplastiques d’énorme versatilité. Jusqu’à maintenant nous avons insisté à leurs avantages pour la conduction de liquides et à leurs propriétés pour l’imperméabilisation

Cependant, et bien qu’il soit moins connu, ils ont aussi un emploi très propagé à des installations comme les piscicultures.

Quels emplois ont-ils le  PE et le PP à  une pisciculture?

À une pisciculture les écumoires jouent un rôle clé, et ils sont fabriqués aussi en PE qu’en PP. Aussi les aquariums et d’autres conteneurs destinés au traitement des eaux les utilisent, mais nous allons nous centrer sur les piscicultures.

Les écumoires remplacent, chaque fois dans une plus grande mesure, la fonction des  filtres de charbon actif, qui résultent plus couteux.

PE et PP aux “Skimmers”

Les écumoires de protéines, aussi connus comme ‘skimmers’ ou fractionneurs, permettent d’éliminer aussi les solides suspendus que la matière dissolue. Leur fonctionnement consiste à remuer le carbone organique dissolu et les particules de carbone par un phénomène d’absorption sur une surface de bulles d’air. Celles-ci montent à une colonne de contact fermée.

Le bouillonnement de l’air dans l’eau génère une écume qui est capable d’attraper aussi les résidus solides que ceux organiques. Puis, on supprime cette écume avec facilité.

espumadores

Les écumoires contribuent à la clarté de l’eau et arrivent à une réduction appréciable des engorgements et tamponnements pas seulement dans les tuyaux  et les filtres, mais aussi dans les pompes. Ils aident, en plus, à stabiliser le PH de l’eau et à son oxygénation.

Aussi le PE que le PP restent inaltérables et libres de corrosion dans un moyen auquel les poissons  produisent des déchets qui dégradent beaucoup la qualité de l’eau. Ammoniac, anhydride de carbone  et matière fécale sont présents aux dépositions des animaux, aussi que les déchets de la nourriture qu’on leur offre. Aussi  la dégradation des  selles génère des  nitrites, nitrates et ammoniac.

PE et PP aux réservoirs conteneurs

En plus de tout cela, le  polyéthylène de haute densité (PEAD ou HDPE, selon leurs sigles en anglais) est le matériel surtout utilisé dans les réservoirs conteneurs auxquels habitent les  différentes espèces animales qu’on peut rencontrer à une pisciculture.

depositos

Il y a longtemps que l’industrie a remarqué les si hautes prestations tan offertes par ces  thermoplastiques et que leur implantation est grande. Malgré cela, on ne peut pas encore dire  qu’il y ait un amont à leur  fabrication pendant les dernières années.

En plus de subir les effets de la corrosion avec une longue vie utile, le PEAD est léger, alors on peut l’installer avec plus de facilité que d’autres matériels et le faire, par surcroît, avec des coûts moins élevés.

Cette facilité d’installation a une spéciale importance si nous prenons en compte  qu’une  grande partie du montage et de la manipulation se fait à la mer. En plus, il faut prendre en compte que ce thermoplastique peut être fabriqué avec une énorme diversité de structures, adaptées à chaque besoin spécifique.

piscifactoria-marina

À la construction des piscicultures on met en valeur qu’à la surface des organismes marins ne puissent pas s’adhérer et qu’ils soient de facile nettoyage, demandes que le  PEAD accomplit aussi.

Finalement, la facile réparation aussi du PE que du PP, ainsi que leur contribution à la soutenabilité de l’environnement, car nous parlons de deux  thermoplastiques recyclables, les font très indiqués pour ce type de structures.