1. Les machines pour la soudure doivent être en bon état et les techniciens qualifiés.

L’équipement de soudage en mauvais état peut donner lectures de pressions et de températures qui pourraient entraîner erreurs de  soudure  qui finirait par se casser. Le personnel doit être formé et doit  savoir à chaque instant quel étape doit être effectuée sur le processus de soudage.

2. Protéger la soudure du rigueur météorologique.

Les conditionnes météorologiques tels que le froid, vent, pluie, etc… peuvent affecter négativement la soudure, refroidissant avant du temps approprié. Pour cette raison, la soudure n’est pas recommandée dans la pluie et des températures basses.

3. Les bouts des tuyaux doivent être propres et bien alignées.

La soudure bout à bout c´est un processus de contacte. Pour cela c´est nécessaire que les bouts des tuyaux soient propres et avec un contact total entre eux. Une coupure défectueuse n´est pas un problème, grâce au rabotage nous pouvons aligner les tubes. Les tuyaux doivent se raboter jusqu’à que le contact soie total.

4. Chaque machine doit utiliser l´abaque de soudure correspondant.

Les tableaux de soudures se calculent par rapport au cylindre de la machine, c´est a cause de ça qu´on ne peut pas utiliser les abaques d´un machine avec autre machine différente. Utiliser un tableau différent peut nous donner temps et pressions pas correctes.

5. Faire l´adition de la pression de trainage plus la pression de soudure.

La pression de trainage est la pression nécessaire pour que le tuyaux se déplace. La pression réelle de soudure sera : PRESSION DE TRAINAGE  + PRESSION P1. Exemple : si dans le tableau nous indique P1= 20 bar, et nous avons besoin de 30 bar pour déplacer le tube, la pression de soudure sera 50bars

6. Respecter  toujours les tableaux de soudure

Les tableaux de soudure selon la norme DVS 2207 a était étudié pour avoir des soudures parfaites. Il faut faire le processus de soudage en respectant la table jusqu’à la fin .

 5

T1 :Formation visuel en mm du bourrelet avec pression P1( + trainage)

T2 : De que le bourrelet c´est fait, chauffage du bourrelet avec pression P2 ( +trainage)

T3 : Ouverture des mâchoires, enlever la plaque chauffante et fermeture des mâchoire doucement. (Avec le by pass)

T4 : Rampe, temps nécessaire pour arriver a la pression P1 (+ trainage)

T5: Refroidissement, laisser avec pression P1 (+ trainage) le temps qui nous indique le tableau.

Visitez la web de Arístegui Maquinaria, entreprise spécialiste de tout type de soudure plastique, mateériel de soudure et appareils à souder (souder PVC, thermosoudure, thermosoudeuse, extrusion plastique, extrudeuse plastique, soudure de polyéthylène, extrudeur, souder air chaud, soudure PVC, soudure pehd, etc.)

https://www.aristegui.info/fr/